01.07 2019

Comment la biométrie peut-elle prévenir des vols d'identité ?

Image Comment la biométrie peut-elle prévenir des vols d'identité ?

Pour permettre une identification plus rapide et plus efficace, la biométrie est née. C'est une technologie qui collecte les informations personnelles pour authentifier des personnes par la suite. L'utilisation de la biométrie doit donc définir sa zone d'influence et le nombre de personnes à sa disposition. Malgré la performance et l'essor de cette technologie, quelques préoccupations remettent en cause sa fiabilité.

Néanmoins, l'entreprise Semlex garantit une production de documents identitaires biométriques sûrs. Avec Albert Karaziwan à la tête de l'entreprise, elle se présente dans les premiers rangs à terme d'expertise. Par ailleurs, pour apaiser les inquiétudes, comment la biométrie peut-elle prévenir des vols d'identité ?

Par un système de sécurisation de la base de données

La sécurisation de cette base de données biométrique n'est pas un système ordinaire. Elle doit être strictement propre au système même. Dans ce cas, le système doit être conçu en même temps que la base de données. La vraie menace de la biométrie est la cybercriminalité. C'est pour cela que sécuriser une base de donnée, demande beaucoup de vigilance et d'attention. Un système de sécurisation des données biométriques doit être composé d'un pare-feu anti-infiltration, d'un antivirus si besoin, et d'un autre pare-feu qui protège le portail des données.

Ainsi, l'infiltration dans une base de données sera beaucoup plus difficile ou même impossible.

Par un système d'alerte

La première étape pour pouvoir accéder aux données biométriques est le système de sécurisation. Après cela, le système informatique peut encore avoir un ou plusieurs portails. Ces portails consistent à identifier la personne qui tente d'accéder à la base de données. Si la personne s'avère être étrangère, c'est le système informatique lui-même qui déclenchera l'alarme qui alertera les services de la sécurité ou même la police.

En d'autres termes, si la personne n'est pas reconnue par le système de sécurité, ou si une machine tente d'y accéder, le système d'alerte se déclenchera automatiquement et rapidement.

Par un système de sauvegarde des données

Pour une action suspecte, les données seront rapidement bloquées et stockées dans un système de sauvegarde. Pour empêcher des vols d'identité, c'est aussi une alternative supplémentaire. Une personne ou deux uniquement seront autorisés à déverrouiller les données. Il pourra s'agir du directeur général d'une entreprise, ou d'un haut représentant d'une organisation, etc.

Bref, cette personne doit disposer secrètement un mot de passe de sécurité depuis la mise en place du dispositif de traitement biométrique. Des procédures devront être suivies pour débloquer les données en question. Et cette action devra se faire sous la présence d'un agent de sécurité institutionnel.

Par la discrétion

L'emplacement de la base de données, la machine qui la contient, ainsi que tous les renseignements autour de l'emplacement où elle se trouve doivent être confidentiels. Les données identitaires de chaque personne dans une base de données sont aussi vivement confidentielles.

Seulement des personnes de confiance seront mises au courant de la localisation des données. Dans ce cas, une discrétion garantira la sécurité des données biométriques. En somme, ce sont les mesures de prévention que la biométrie adopte, pour éviter des vols d'identité.